ACTUALITÉS À LA UNE

Par un jugement du 9 janvier 2019, le tribunal de première instance de Bruxelles vient de déclarer l’Etat belge responsable de la surpopulation carcérale au sein des prisons de Forest et de Saint-Gilles et le condamne à remédier à cette situation dans un délai de 6 mois, sous peine d’astreinte.

Ce jugement fait suite à une action en justice menée par AVOCATS.BE qui a introduit plusieurs actions de ce type. Le tribunal de première instance de Liège a déjà, par un jugement du 9 octobre 2018 reconnu la responsabilité de l’Etat belge quant à la surpopulation carcérale existant au sein de l’établissement pénitentiaire de Lantin.

Pages