ACTUALITÉS À LA UNE

La société civile exprime son inquiétude quant au manque criant de places d'accueil pour les mineurs étrangers non accompagnés (MENA) dans le réseau d'accueil fédéral ainsi qu’à l’utilisation de la notion de ‘critères de vulnérabilité’ qui régissent l’accès de ces enfants à ce réseau d'accueil en dehors des heures de bureau. Cette notion de ‘critères de vulnérabilité’ exclut de facto certains mineurs, alors que tous et toutes sont en situation de vulnérabilité. Cette situation est en contradiction avec la loi nationale sur l’accueil des demandeurs d’asile mais aussi avec la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne et la Convention internationale sur les droits de l’enfant.

Pages