VIE PRATIQUE

17 Novembre, 2018
La Libre Belgique
31 Octobre, 2018
Trends Tendances

Jusqu'à la fin de l'année, plus de 1.000 avocats proposent leur première consultation à 50 euros. Une manière de séduire des clients qui hésitent parfois à les solliciter, de peur d'exploser leur budget.

23 Octobre, 2018
Au bout du jour

Jean-Pierre Buyle, président d'AVOCATS.BE, au micro d'Eddy Caekelberghs sur la Première.

23 Octobre, 2018
RTL INFO

Consulter un avocat peut représenter un certain coût. Afin de mieux aider les citoyens à se défendre en justice, les avocats proposent d'obtenir un premier conseil verbal pour la somme de 50 euros.

22 Octobre, 2018
Metro

L’Ordre des barreaux francophones et germanophone (Avocats.be) lance lundi et jusqu’en fin d’année une campagne intitulée « Premier conseil à 50 euros » dont le but est de de permettre au citoyen de rencontrer un avocat dans le cadre d’une consultation uniquement verbale, pour un coût...

22 Octobre, 2018
L'Avenir

L’Ordre des barreaux francophones et germanophone (Avocats.be) lance lundi et jusqu’en fin d’année une campagne intitulée «Premier conseil à 50 euros» dont le but est de permettre au citoyen de rencontrer un avocat dans le cadre d’une consultation uniquement verbale, pour un coût forfaitaire de...

22 Octobre, 2018
BX1

L’Ordre des barreaux francophones et germanophone (Avocats.be) lance lundi et jusqu’en fin d’année une campagne intitulée “Premier conseil à 50 euros”. Le but est de permettre au citoyen de rencontrer un avocat dans le cadre d’une consultation uniquement verbale, pour un coût forfaitaire de 50...

22 Octobre, 2018
La Libre Belgique

L'Ordre des barreaux francophones et germanophone (Avocats.be) lance lundi et jusqu'en fin d'année une campagne intitulée "Premier conseil à 50 euros" dont le but est de de permettre au citoyen de rencontrer un avocat dans le cadre d'une consultation uniquement verbale, pour un coût forfaitaire...

22 Octobre, 2018
RTL INFO

Un millier d'avocats participent à une campagne qui s'intitule "Premier conseil à 50 euros". Elle débute ce lundi.

Elle permet à tout à chacun de rencontrer un avocat et d'obtenir pour cette somme forfaitaire un premier avis.

Pages