Communiqués de presse

À l'initiative du bâtonnier Michel Forges, AVOCATS.BE et l'Ordre français du barreau de Bruxelles adoptent une motion commune en soutien à Me Firmin Yangambi, avocat membre du conseil de l’Ordre des avocats de Kisangani.

AVOCATS.BE a intenté plusieurs actions en responsabilité contre l’Etat belge pour la surpopulation dans les prisons.

Un premier jugement vient d’être rendu par le tribunal de première instance de Liège ce 9 octobre 2018.


Ce jugement reconnait la responsabilité de l’Etat belge quant à la surpopulation carcérale existant au sein de l’établissement pénitentiaire de Lantin. Il condamne l’Etat belge à adopter des mesures appropriées permettant de lutter efficacement contre cette surpopulation carcérale et désigne un expert.

AVOCATS.BE ainsi que huit autres associations introduisent ce jour un recours contre les lois dites « loi mammouth » en matière de droit des étrangers qui modifient la loi du 15 décembre 1980 sur l’accès au territoire, le séjour, l’établissement et l’éloignement des étrangers.

L’Ordre des barreaux francophones et germanophone (AVOCATS.BE) et l’Orde van Vlaamse Balies, qui représentent ensemble tous les avocats actifs en Belgique, continuent de soutenir les initiatives qui tendent vers la digitalisation de la justice.

Ce mercredi 22 août 2018, quinze associations1, francophones et néerlandophones, appuyées par l’Ordre des barreaux francophones et germanophone (AVOCATS.BE), introduisent un recours devant le Conseil d’Etat pour demander la suspension et l’annulation de l’arrêté royal qui règle les conditions d’enfermement des familles en séjour irrégulier, arrêté adopté il y a exactement un mois et entré en vigueur le 11 août 2018.

Pages