ACTUALITÉS À LA UNE

Ce 18 mai 2017, AVOCATS.BE tenait son congrès bisannuel à Charleroi.

En clôture de celui-ci, les participants ont adopté une motion concernant le secret professionnel de l’avocat :

« 1. Le secret professionnel est un élément primordial des droits de la défense et de la protection de la vie privée du justiciable. Il s’agit d’une garantie fondamentale consacrée par les articles 6 et 8 de la Convention européenne des droits de l’Homme. (...)

Un congrès important et un match pour le titre, c’est à Charleroi que cela se passe. Jeudi, dans le joli cadre de Charleroi Danses, les avocats francophones tenaient leur grand congrès bisannuel – l’endroit avait été mis gracieusement à disposition par le bourgmestre Paul Magnette

Le projet doit permettre à la classe moyenne d’avoir accès à la justice. Mais il n’est pas prêt.
L’annonce ce dimanche de l’approbation par le conseil des ministres des modalités de l’assurance protection juridique pourrait faire croire que le mécanisme est fin prêt, alors que beaucoup d’aspects du projet doivent encore être décidés, a expliqué mercredi à l’agence Belga Jean-Pierre Buyle, président d'AVOCATS.BE. Ainsi, aucun tarif/horaire pour les avocats n’a encore été convenu avec les Ordres, pointe-t-il, tandis que la concertation avec le ministre de la Justice se poursuit dans un esprit qu’il juge positif.

L’ordre des barreaux francophones et germanophone, AVOCATS.BE, s’est retrouvé aujourd’hui à Charleroi Danses. Il représente les 8000 avocats francophones du pays. Tous les deux ans, ils se réunissent lors d’un congrès. Cette année, c’est la première fois qu’ils se sont rassemblés à Charleroi.

Dans le package de mesures annoncées à l'issue du conseil des ministres extraordinaire de dimanche dernier, le gouvernement prévoit la possiblité de régler le litige à l'amiable pour les commerçants qui prennent un voleur la main dans le sac.

 

Article publié dans Le Soir du mercredi 17 mai